FAQ sur le gaining

Qu'est-ce qu'un "gainer" ?

Un gainer (en anglais : "to gain" = prendre du poids) est un mec qui est attiré par l'idée ou l'acte de prendre du poids, que ce soit du muscle ou du gras. Il s'agit presque d'une orientation sexuelle, au même titre qu'être gay. Les gainers sont de tous gabarits et leurs fantasmes, objectifs et idéaux peuvent varier du look "10 kilos de trop" à l'obésité extrême (en anglais, un "superchub" est un homme très gros). Nous sommes une communauté variée. Il n'y a pas qu'une seule façon d'être un gainer. Certains ont pris beaucoup de poids - ou sont en train d'en prendre beaucoup. D'autres envisagent cette idée ou attendent une période de leur vie plus propice à cela. D'autres ne prennent jamais de poids, mais trouvent de la satisfaction en prétendant être gros en insérant des coussins sous leur t-shirt, en consommant de grandes quantités de liquide ou de nourriture (bloating) ou d'air (inflating). Il n'y a pas de "mauvaise façon" d'être un gainer : suivez votre coeur... ou plutôt votre ventre. NdT : ce mot est utilisé dans sa forme anglaise même en français car il n'existe pas d'équivalent, cette pratique ayant été popularisée par les anglophones.

Qu'est-ce qu'un "encourager" ?

Un encourager est un mec qui est attiré par l'idée ou l'acte d'aider quelqu'un à prendre du poids. Les encouragers sont de tous gabarits, gros, musclés ou minces, et beaucoup de gainers s'identifient également comme encouragers. L'encouragement existe en un vaste spectre : certains aiment simplement cuisiner pour un gainer et lui fournir un soutien moral, tandis que d'autres aiment "forcer" un gainer à manger de grandes quantités de nourriture (il s'agit toujours d'un acte consentant). Encore une fois, il n'existe pas un seul type d'encourager : gardez votre esprit ouvert. NdT : ce mot est utilisé dans sa forme anglaise même en français car il n'existe pas d'équivalent, cette pratique ayant été popularisée par les anglophones. Le mot "feeder" est synonyme d'"encourager".

Qu'est-ce qu'un "bloater" ?

Un bloater est un mec qui aime l'idée de remplir son estomac avec de l'eau, du soda, de la nourriture ou de l'air de façon à avoir un plus gros ventre de façon temporaire. Les bloaters peuvent être gros ou minces. NdT: ce mot est utilisé dans sa forme anglaise même en français car il n'existe pas d'équivalent, cette pratique ayant été popularisée par les anglophones.

Qu'est-ce qu'un admirateur ?

Un admirateur ("admirer" en anglais) est un mec qui apprécie les gainers, les bloaters et/ou l'acte de prendre du poids (gaining), mais qui ne joue pas de rôle actif, au contraire d'un encourager. Les admirers peuvent être de tous les gabarits. Il s'agit d'un mot assez explicite : un admirateur admire les autres. NdT : le mot "admirateur" est une traduction au plus proche du mot anglais "admirer".

Qu'est-ce qu'un "maintainer" ?

Un maintainer est un mec attiré par l'idée de prendre du poids et qui a atteint une morphologie qui lui convient. Certains ne prendront plus jamais de poids au cours de leur vie, tandis que d'autres s'identifieront tantôt comme gainer, tantôt comme maintainer en fonction de leurs priorités et intérêts. Le terme maintainer est une façon de dire "j'aime l'idée de prendre du poids, mais je ne cherche pas à le faire actuellement".

Le gaining n'est-il pas dangereux pour la santé ?

Bien sûr, au même titre qu'il est dangereux de conduire une voiture, de vivre dans la banlieue lyonnaise, de faire de l'escalade ou de prendre de l'Aspirine. Soyons sérieux, les gainers qui font le choix de prendre du poids en assument les risques, quoi qu'il existe des moyens de grossir tout en maintenant une relativement bonne santé. Pour certains gainers, l'idée d'être en mauvaise santé ou même de perdre leur mobilité à cause de leur poids fait partie du fantasme. Pour d'autres, rester en bonne santé tout en grossissant est une priorité.

Bon. Donc c'est un trip sexuel, romantique ou platonique ?

Cela dépend de chacun. La plupart des gainers et encouragers y trouvent une satisfaction physique et sexuelle. Pour beaucoup, le gaining revêt un aspect romantique, que ce soit en l'incorporant à leur relation ou en l'utilisant comme fantasme avec leur partenaire. Certains souhaitent simplement se faire des potes avec qui grossir ou qui peuvent les aider à prendre du poids.

Qu'elle est la différence entre un gainer et un chub ?

Il y a trois différences principales entre un les gainers et les chubs : au niveau de leur attitude, leurs pratiques sexuelles et leur aspect physique. Attitude : la plupart des chubs (appellation anglaise pour un mec gay et enrobé) sont gros "par hasard" (combinaison génétique et circonstancielle) et ne sont pas sexuellement excitée par leur morphologie, même s'ils apprécient que d'autres mecs les trouvent sexy. En général (à quelques exceptions près), les chubs ont une image d'eux-mêmes défavorisée. La plupart des chubs préfèreraient être minces (quoique certains chubs sont attirés par les chubs). L'attitude des gainers est inverse : le fait d'être gros est positif, valorisant et fondamentalement sexy. Pratiques sexuelles : la plupart des chubs ont des désirs sexuels "habituels" (vous savez, genre sexe oral et anal, etc.). Pour vulgariser, ils sont simplement des mecs gays et gros par coïncidence. Les gainers aspirent à d'autres choses losqu'ils sont au lit. Bien sûr, le sexe oral et anal font partie de leur vie sexuelle, mais sans doute beaucoup moins que dans le reste de la communauté homo. Les gainers sont excités à l'idée de devenir plus gros et y trouvent une satisfaction sexuelle particulière. Aspect physique : par définition, les chubs sont des mecs enrobés. Les gainers ne doivent pas nécessairement être gros car le gaining fait autant partie de leur mentalité que de la recherche de leur corps idéal (résultat physique). Certains gainers seront satisfaits de leur morphologie après avoir pris quelques kilos, tandis que d'autres auront besoin de prendre plusieurs centaines de kilos avant de se sentir vraiment eux-mêmes. Certains ne prendront même jamais de poids. Tous les scénarios sont valables.

Quelle est la différence entre un chaser et un encourager ?

Bien que les chasers autant que les encouragers aiment les mecs bien en chair, ils diffèrent quelque peu en ce qui concerne leurs pratiques sexuelles : les chasers ont des désirs sexuels "habituels", tandis que les encouragers trouvent leur satisfaction sexuelle en aidant un mec à grossir ou en l'appréciant pour sa morphologie. En terme d'apparence physique, les encouragers sont de tous gabarits et certains gainers de forte corpulence s'identifient également comme encouragers.

On dirait que les gainers les encouragers ont une drôle de sexualité...

Oui, la sexualité des gainers et des encouragers sort des sentiers battus, mais ce n'est pas exclusif pour autant. Certains gainers et encouragers ont des désirs sexuels relativements habituels, mais la plupart déclarent aimer des activités qui sortent de la norme. Cela peut comprendre notamment des caresses sensuelles d'un ventre, mélanger sexe et nourriture, établir des jeux de rôles ou encore de la masturbation mutuelle.

Ne puis-je pas simplement occulter cette partie de moi-même ?

Bien sûr, si vous voulez devenir dingue et vous tirer une balle avant la quarantaine. Vous pouvez comparer cela au fait d'être gay ou bi. Pouvez-vous essayer de l'ignorer ? C'est possible. Mais cela vous rattrapera bien une fois ou l'autre.

Mais si j'aime vraiment ça, j'ai l'impression que mes options sont très limitées.

C'est effectivement vrai. Les gainers et encouragers ne sont pas très nombreux dans dans le monde. Nous estimons à environ 10'000 le nombre de personnes concernées et qui sont en ligne. Grâce à internet (et à certains sites comme Grommr), ces personnes sont accessibles. Si vous vivez dans une petite ville, vous voudriez peut-être économiser pour voyager, car la meilleure façon de vous faire connaître dans cette communauté est de faire des connaissances et de les rencontrer dans la vraie vie. Cela peut justement nécessiter quelques voyages.

Comment puis-je en savoir plus ?

À vrai dire, le meilleur moyen d'en savoir plus est simplement de vous jeter à l'eau. Engagez la conversation avec des mecs et participez à des évènements locaux ou à "Expansion" (NdT : rencontre annuelle fraternelle et sans prise de tête entre gainers et feeders ; ces évènements ont habituellement lieu aux États-Unis). Si vous voulez découvrir le monde du gaining par une vidéo d'introduction sympa, regardez le documentaire "HardFat". Celui-ci a beau dater d'une bonne dizaine d'années, il traite des aspects globaux du concept pour les gainers et les encouragers. Il est disponible (en anglais) ici. De plus, il existe quelques blogues de qualité rédigés par des gainers et qui développent certains aspects plus profonds (émotionnellement et psychologiquement) ainsi que les problèmes auxquels nous pouvons être confrontés. Les blogues que nous recommendons sont, entre autres : Fatness Follies, Professor Fatology et Gaining Perspective (en englais).

Version du site : 141025.09 | Avis juridiques